Journalisme au féminin : mêmes carrières, mêmes points de vue?

Que ce soit en Espagne ou en France, la situation des femmes journalistes est encore inégale, en particulier au niveau des postes de direction. Ainsi, en ce qui concerne le contexte français, Cécile Thibaud a souligné que 48% des journalistes sont des femmes, chiffre qui contraste avec le fait que 7 rédacteurs en chef sur 10 sont des hommes. Plus on remonte dans la hiérarchie et moins on trouve de femmes, a-t-elle affirmé.

Cette situation ne diffère pas vraiment de celle rencontrée en Espagne. Selon Charo Nogueira, plus de 60% des jeunes diplômés en Journalisme et Communication audiovisuelle sont des femmes. Elles représentent également 52% des professionnels des principales entreprises de ce secteur. Néanmoins, seul 20% des postes de direction sont occupés par des femmes, et leur présence aux conseils d'administration des grands groupes est quasiment inexistante.

Sandrine Mercier a fait part de sa propre expérience comme journaliste, un métier qu'elle considère difficile, en particulier pour les femmes. En outre, il s'agit selon elle d'un secteur chargé de préjugés et de stéréotypes. Selon elle, il est vital d'établir une collaboration étroite entre les femmes et les hommes, afin d'atteindre une égalité totale. Ces derniers aussi doivent contribuer à changer les mentalités au sein de la société et, ainsi, aider à inverser la tendance.

Montserrat Boix a finalement souligné que la perspective du genre n'a rien à voir avec le regard des femmes, mais plutôt avec le regard de l'inégalité. Ainsi, il est indispensable que les hommes et les femmes aient la même vision, et dénoncent ensemble cette inégalité.

Date & Lieu

Résidence de France, C/ Serrano, 124, 28006 Madrid
vendredi, 07 de mars de 2014, 12:00h   ics

Intervenants

Montserrat Boix
Journaliste
Sandrine Mercier
Journaliste
Charo Nogueira
Journaliste
Cécile Thibaud
Journaliste
María Luisa de Contes
Vice-présidente
Diálogo