×

Avertissement

Erreur de chargement du composant : home/d1al0go/public_html/components/com_cobalt/library/php/community/com_cobalt, Composant introuvable

Une architecture sans frontières

Durant son intervention, Raphaëlle-Laure Perraudin a affirmé que les femmes françaises se retrouvent très seules dans le secteur de l'architecture. "Le passé de la femme dans l'architecture est un peu triste et cela doit changer. Non seulement pour que les hommes reconnaissent notre travail, mais aussi pour que les femmes prennent l'initiative, qu'elles osent décider et qu'elles prennent le pouvoir », a-t-elle souligné.

De son côté, Cristina García-Rosales a indiqué que les femmes architectes doivent travailler plus dur que leurs collègues masculins pour que leur travail soit reconnu. « L'architecture est masculinisée en Espagne, pays dans lequel nous suivons des modèles encore bien éloignés des sujets qui préoccupent les femmes et qui devraient préoccuper la société toute entière, comme pas exemple la conciliation du travail, la maternité ou la différence de salaires », a-t-elle déclaré dans ce sens.

Les deux intervenantes se sont accordées sur le fait qu'il n'existe pas une architecture féminine dans le sens esthétique du terme, mais plutôt une attitude particulière face aux projets, un sens du détail plus aigu et l'idée que l'être humain est le cœur du bâtiment.

Date & Lieu

Club Financiero Génova, C/ Marqués de la Ensenada, 14, 28004 Madrid
mercredi, 29 de janvier de 2014, 19:15h   ics

Intervenants

Cristina García-Rosales González-Fierro
Architecte
Françoise-Hélène Jourda
Architecte
María Luisa de Contes
Vice-présidente
Diálogo

Téléchargements